mardi 27 mars 2018

L'impossible de Jean-Luc Marion.







Lorsqu’on prétend opérer un « dépassement des partages métaphysiques », il peut arriver que l’in ne dépasse rien du tout que le prétendu « dépassement » repose au fond sur une sorte de mixage sans grande rigueur de données empruntées ailleurs et que l’on tente de faire passer comme nouvelles à la faveur justement de ce mixage. C’est ce qui arrive quand Jean-Luc Marion introduit dans Certitudes négatives le prétendu concept d’[Im]possible. Il le forme sur la base de la pensée de Heidegger et de celle de Bergson. Mais, au fond, à quoi en arrive-t-il ? Sinon, sans le dire à une répétition du partage bien traditionnel de la raison et de la foi.


Donc, Jean-Luc Marion dans les Certitudes négatives publiées en 2010 en tente de dépasser la distinction traditionnelle du possible et de l’impossible. 

La suite sur :  https://www.francoisloiret.com/single-post/2018/03/22/Limpossible-de-Jean-Luc-Marion

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire