vendredi 5 août 2016

La logique du don selon Sénèque III.



3 Recevoir, c’est aussi donner.

Si donner est une obligation sans laquelle aucun être humain ne peut être vertueux (ce qui ne signifie pas que l’on donne pour être vertueux, mais que l’acte de donner est la manifestation de la vertu), recevoir est également une obligation sans laquelle aucun être humain ne peut être vertueux. Au savoir donner répond un savoir recevoir. La relation établie par le don n’est pas une relation asymétrique et sans réciprocité, d’autant plus que le don est inséparable de l’amitié. Sénèque le dit clairement :

« Tout devoir réciproque exige autant d’une part que de l’autre » (Des bienfaits, XVIII).

La suite sur : 

http://www.francoisloiret.com/#!La-logique-du-don-selon-S%C3%A9n%C3%A8que-III/c1q8z/57a49a020cf2d07b31b5d98e

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire