jeudi 4 février 2016

L'artificialité de l'essence selon Hobbes.




Hobbes, qui pratiquait couramment le grec et le latin, souligne à juste tire que les mots « essence », « essentialité », « entité » dérivent du verbe être. Ils ont été formés à partir du verbe être comme on peut encore le remarquer en français avec les mots « être », «étant ». Le mot « essence », essentia en latin,  dérive bien en effet du verbe latin esse. Or cette dérivation qui ne peut exister que dans les langues qui possèdent le verbe être, tient au rôle de ce verbe dans la proposition, c’est-à-dire dans la prédication. Quel est le rôle de ce verbe ? Hobbes soutient que le verbe être fait partie des mots qui servent à nommer « la consécution » entre deux mots. 

Lire la suite sur : 
http://www.francoisloiret.com/#!Lartificialit%C3%A9-de-lessence-selon-Hobbes/c1q8z/568fa5c80cf2a5b1e9227c5f

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire