vendredi 22 mai 2015

La pauvreté du riche.





A la différence de la pensée antique, la pensée médiévale s’est engagée dans une théorisation de la pauvreté dont le motif éminent se trouve dans le Nouveau Testament. C’est au XIIIè siècle que se déploie cette théorisation de la pauvreté, et surtout chez les théologiens franciscains, en raison de l’insistance mise par François d’Assise (1182-1226) sur le renoncement à toute possession. Toutefois, bien avant le XIIIe siècle, la pauvreté est déjà l’objet d’une élaboration théologique comme en témoignent les sermons d’Augustin. Ces sermons montrent la complexité du concept théologique de pauvreté du fait qu’Augustin en vient à affirmer, avant les franciscains, qu’il est tout à fait possible d’être riche et pauvre et d’être pauvre sans être pauvre...

Suite sur : http://www.francoisloiret.com/#!La-pauvret%C3%A9-du-riche/c1q8z/556889ea0cf23d0164cb7a82

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire