vendredi 30 août 2013

L'infiniment aimable





On sait quel grief Heidegger élevait contre le Dieu de la métaphysique moderne lorsqu’il soutenait qu’aucune prière ne pouvait s’élever jusqu’à lui, grief réitéré par Jean-Luc Marion. On pourrait alors se demander si Dieu comme étant infini chez Duns Scot est un Dieu...

La suite sur : 
http://www.francoisloiret.com/#!Linfiniment-aimable/c1q8z/555d801a0cf2adc1ad4aa65a

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire